Contactez nous

0699580874

Email:

contact@bobi-reemploi.fr

Retour sur l’opération du Grand Hôtel Dieu à Lyon

La fin de chantier est un des moments de la construction où l’on gaspille le plus. Il faut terminer vite, débarrasser/nettoyer à la dernière minute, se séparer de ses bungalows et de ses dernières zones de stockage. En général à ce moment, beaucoup de choses terminent dans la benne faute de temps. Retour sur la première mission « Coordination du réemploi » réalisée par Bobi Réemploi auprès d’Eiffage Construction, sur la fin du chantier du Grand Hôtel Dieu à Lyon.

Détails de la mission « Coordination du réemploi »

La plupart des acteurs du bâtiment sont aujourd’hui résignés à l’idée de jeter des matériaux neufs ou en état d’usage à la fin du chantier. Ils n’ont pas de temps à y consacrer et ne connaissent pas les solutions de réemploi. D’où l’offre « Coordination du réemploi » proposée par Bobi Réemploi, destinée principalement aux entreprises générales. Cette offre comprend :

  • Un inventaire des matériaux pouvant être réemployés.
  • La recherche de filières de réemploi :
    • En interne à l’entreprise, sur d’autres chantiers ou à destination des salariés. Ceci peut paraître simpliste mais cette démarche n’est pas généralisée aujourd’hui. Il est très rare que du matériel passe d’un chantier à l’autre alors qu’il est encore en bon état.
    • A l’extérieur de l’entreprise, auprès de professionnels de réemploi et d’associations.
  • La gestion logistique, comprenant la manutention, le transport et le stockage temporaire si nécessaire.
  • Un reporting en fin de mission avec bordereau de suivi des matériaux, pour évaluer le volume de déchets évités ainsi que la balance économique de l’opération (bennes économisées, gains liés à des reventes, prestation Bobi Réemploi ou d’autres acteurs, …).

Types de matériaux identifiés

Cinq catégories de matériaux ont été identifiés et réemployés :

  • Le mobilier de la base vie : le chantier ayant duré 4 ans, l’entreprise a fait le choix d’acheter le mobilier plutôt que de le louer. Il restait donc le mobilier entier d’une base vie ayant accueilli autour de 80 personnes : bureaux, chaises, armoires, etc…
  • Les échantillons et matériaux restants, notamment des portes qui comportaient des erreurs de côtes et avaient été stockées jusqu’à la fin au cas-où.
  • Les matériaux ayant servi à l’installation provisoire de chantier, notamment des bastaings et des planches de bois. Il restait également des tôles qui ont été jetées avant notre intervention.
  • Le matériel de chantier comme des P.I.R, des étais, des éclairages de chantier, des enrouleurs, etc…
  • Les fournitures (classeurs, bannettes, papeterie, …) et les EPI qui servaient aux visites (casques, gilets, bottes de sécurité)

Quelques photos de matériaux réemployés sur l’opération : bureaux, chaises, tasseaux bois, lampes de chantier, casques.

Filières de réemploi

L’objectif était de trouver des acteurs locaux qui puissent récupérer directement les matériaux et le mobilier sans passer par une phase de stockage dans un tiers lieu. Après une prospection assez large, les acteurs qui ont finalement participé à la récupération ont été :

  • Les chantiers d’Eiffage Construction, principalement pour le mobilier et le matériel de chantier. Il est intéressant de noter que lorsque les matériaux sont transférés d’un chantier à l’autre de l’entreprise, l’entreprise y économise le prix d’achat neuf moins le coût du transport.
  • Minéka, une entreprise sociale qui gère un magasin de matériaux de réemploi en région lyonnaise. Ils proposent une offre de collecte de matériaux destinés à la benne. Ils ont collecté les échantillons, les matériaux restants et le bois de l’installation provisoire de chantier.
  • L’association le Secours Populaire qui accompagne les plus vulnérables avec différentes aides (alimentation, soutien scolaire, aide administrative, etc…). Les fournitures restantes ont été données et serviront au soutien scolaire.
  • L’association le Foyer Notre Dame des Sans Abris, qui parmi ses nombreuses activités possède des ressourceries à plusieurs endroits dans Lyon. Ils ont récupéré une partie des fournitures ainsi que les EPI.

La quantité de mobilier étant trop importante par rapport au nombre de chantiers d’Eiffage Construction nécessitant du mobilier, le surplus a finalement été stocké dans le dépôt du service matériel de l’entreprise.

Moyens logistiques

La réelle plus-value de notre prestation pour l’entreprise a été l’aspect manutention et transport, pris en charge par Bobi Réemploi. Toute la planification en amont puis la gestion des équipes pendant le déménagement a permis un gain de temps aux équipes travaux, qui auraient dû s’en occuper dans le cas où tout allait à la benne. Une équipe de 4 personnes pour la manutention et un camion de 20 m3 ont été nécessaires pendant 5 jours.

 

Bilan

Pendant que les 10 conducteurs de travaux de l’opération continuaient de lever leurs réserves sans se soucier de rien, environ 19 T de déchets ont été évités ! Le jour de la réalisation de l’inventaire, plusieurs matériaux réemployables ont été jetés, cette quantité aurait donc pu être plus importante en s’y prenant plus en amont.

D’un point de vue économique, le gain lié à l’économie de bennes et à la réutilisation en interne du mobilier a permis de compenser la prestation de coordination et même de produire un gain financier de plus de 15 000 euros. Ce gain est sans compter le temps gagné par les équipes travaux qui n’ont pas dû s’occuper de l’évacuation de leur base vie.

Par ailleurs, la démarche a été très bien accueillie par les conducteurs de travaux et les chefs de chantier. Le fait de proposer une seconde vie à ces matériaux est bien plus valorisant pour leur métier que le sentiment désagréable de gaspiller. Les chantiers ayant récupéré du mobilier d’occasion étaient ravis de faire une économie et n’avaient aucun problème à utiliser du mobilier de seconde main, puisque c’est assez courant lors de la location de mobilier.

En conclusion, la démarche est duplicable sur d’autres grands chantiers pour des fins de chantier plus écologiques, plus économiques et plus sereines avec une solution clé en main.

Votre chantier se termine bientôt sur la région lyonnaise ?  N’hésitez pas à nous contacter pour reproduire l’expérience !